Bastian de Jerez propose, dans son spectacle LA VOZ DE MI MEMORIA  (« la voix de ma mémoire »), un voyage au cœur de la tradition flamenca.

Plus qu’un genre musical, plus qu’une danse, le flamenco y apparaît comme la mémoire vivante du peuple gitan d’Andalousie. Ses malédictions, ses souffrances, mais aussi ses fêtes et le parfum d’oranger qui flotte sur Jerez..

Bastian de Jerez chant  est né en plein cœur du quartier Santiago, un des quartiers mythiques de Jerez de la Frontera. Il appartient à une famille de la tradition flamenca depuis dix générations et compte parmi ses ancêtres des figures comme Tia Anica la Pirinaca, Tio Paco de Luz, ou le guitariste Manuel Morao. Dans les années 1980, il a travaillé à Madrid dans différents tablaos.  En 1986, il part un an en tournée avec Rocio Jurado, Manuel et Juan Parilla comme palmero (Espagne et Amérique latine). Auteur et compositeur, il compose des letras qui seront enregistrées et interprétées par de nombreux artistes, tels que Enrique Orosco, la Suzi, Camaron de la Isla, los Ketamas, Juanito Villar,Depuis 2005, il s’est installé à Paris.

Véritable détenteur d’une culture authentiquement gitane et flamenca, il est également un conteur passionnant de l’histoire et des histoires des gitans de Jerez et donne des conférences sur ce sujet.

La chaîne de télévision Arte, lui a consacré un documentaire que l’on peut voir sur ce site: http://www.arte.tv/fr/europeens/Back-home/Saison-1/2127428.html

Vicente Amaraz, guitare, est né à Madrid dans une famille de musiciens qui se consacrent tous au flamenco dont son père, cantaor et son frère, guitariste . Compositeur, interprete et arrangeur, il se produit règulierement en France et a l’étranger (Festival de otono à Madrid, Théâtre Albeniz à Barcelone, Festival de Mont de Marsan, Théâtre du Trianon à Paris,  Palais de Chaillot à Paris avec l’Orchestre de Nazareth,tournées en orient en afrique…)et avec son groupe flamenco Frutos secos il travaille pour la télévision, la radio et le cinema et aime exercer sa creativité en ouvrant ses horizons artistiques comme recemment dans sa collaboration avec la chanteuse Sapho pour qui il compose des arrangements musicaux flamenco autour du monde poétique de Léo Ferré.

Veronica Vallecillo, danse Issue d’une famille originaire de Granada installée à Toulouse, Veronica se passionne très tôt pour la danse. Elle se forme en Espagne auprès de grands maître de l’art flamenco tels que Enrique el Canastero, Tati, Javier Cruz, Belen Maya, Rafaela Carrasco, Pepe et Israel Galvan… tout en étudiant la danse classique et contemporaine. A Paris. Veronica rencontre Paco el Lobo avec qui, elle partage la scène depuis 10 ans, en tant que chorégraphe danseuse et percussionniste.

Entre tradition et modernité Veronica développe un style singulier et inventif en créant des spectacles qui « théâtralisent » le flamenco. Elle est également chorégraphe contemporaine. Cette sensibilité créatrice et cette ouverture l’amène à intégrer la Cie Montalvo-Hervieu de 2004 à 2009

Concert à 19H, ouverture des portes et du bar à 18h30

Information et réservation conseillée 021 807 33 53 et cavecitadelle@gmail.com (25.- /20.-)


Le jeune public est à nouveau convié à la Cave Citadelle, à l’occasion du spectacle SORCIERE, SORCIERE PREND GARDE A…, une création de Sigrid Kreil et Maya Zeller de la compagnie de marionnettistes Labscahot,

Pierre, un jour de chance, trouve une pièce de cinq francs et se dit « chouette! je suis riche, je vais pouvoir m’acheter une maison ».  Il se rend immédiatement chez le notaire et fait l’acquisition d’une charmante petite demeure… qui se trouve être occupée: une sorcière vit dans le placard à balais.

Pour s’en débarrasser, Pierre devra faire preuve d’imagination et avoir recours à ses amis: Bachir, mais aussi ses poissons savants, et une souris traductrice..

Cette histoire, inspirée du célèbre conte de la rue Broca de Pierre Gripari, La sorcière du placard aux balais, fait partie du « répertoire » pour de nombreuses générations d’enfants.

Il est même possible que les parents, avec l’aide de leurs enfants, parviennent à comprendre de quoi il ressort, car comme le disait Pierre Gripari lui-même, dans la préface de son recueil: « les enfants comprennent tout, cela est bien connu. S’il n’y avait qu’eux pour lire ce livre, l’idée ne me viendrait même pas d’y écrire une préface. Mais je soupçonne, hélas, que ces contes seront lus par de grandes personnes. En conséquence, je crois devoir donner quelques explications… »

Sigrid Kreil, fait partie de l’histoire d’ Allaman, et  plusieurs générations d’allamanais sont passés par son atelier pour créer des marionnettes.  Née en Pologne, elle est la fondatrice de la compagnie Les Marionnettes d’Allaman en 1976. A partir de cette date, elle contribue à la conception de nombreuses pièces, de l’écriture de scénario à la construction des marionnettes, parmi lesquels Le pêcheur et sa femme (1976), Panfalon (1980), La magicienne de la mer (1982), Frau Holle (1986), Western Minestrone (1994), Rübezahl (2000). Elle crée aussi les personnages des spectacles Matto regiert pour la compagnie Ziguri Ego Zoo de Berlin (1998) et L’étrange noël de Mister Jack pour le chorégraphe Stéphane Victoria (2004), d’après Tim Burton.  Son travail l’a portée en Allemagne, en France, au Brésil, en Slovénie et en Tchéquie. De 1980 à 2005, elle a dirigé les stages de marionnettistes à l’Ecole d’études sociales et pédagogiques (EESP) de Lausanne.

Maya Zeller s’est formée à l’école des Beaux Arts à Lucerne. C’est à  Avignon qu’elle a découvert le monde théâtral et qu’elle estmontée sur scène pour la première fois comme comédienne dans « Le Manteau » de Gogol. De retour en Suisse, elle continue le théâtre et se découvre une passion pour les marionnettes. Par le théâtre d’ombres elle raconte « La Légende de la plein Lune »de Michael Ende. Parallèlement elle suit son travail de peintre et elle expose dans de nombreuses galeries. Elle s’intéresse également au jeune public, et met en place plusieurs projets d’arts plastiques qui lui sont consacré.

Sorcière, sorcière, prend garde à…

Tout public dès cinq ans.

Samedi 25 juin 2011 à 15h et dimanche 26 juin 2011 à 11h

Information et réservations: 021 807 33 53 ou cavecitadelle@gmail.com 

Prix: 10.-